Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
fr en
20 juil. 2018 à 14h24

Mission Médicale - Hôpital Saint Joseph Moscati a Yamoussokro

Conduite par Le Docteur Bruno Schaffner Commandeur des Hospitaliers de France et du Docteur Bernard Pincemaille , chevalier Hospitalier de l’Ordre de Saint-Gabriel
 
Pour la troisième fois notre équipe médicale s’est rendue en Côte d’Ivoire en vue d’évaluer l’état des lieux de l’Hôpital Saint joseph de Yamoussoukro. Le séjour a permis de déterminer les besoins
De cette entité avec laquelle l’Ordre de Saint-Gabriel a passé un accord de partenariat
CONCLUSIONS :
 
1. LE POLE MERE ENFANT en cours d’organisation
2. LE POLE RADIOLOGIE :
On constate un certain nombre de faiblesses notamment en ce qui concerne l’utilisation du matériel existant de très bonne qualité. Egalement nous constatons un manque crucial de radiologues compétents et disponibles.
Il y aura lieu d’améliorer la communication et l’organisation de l’accueil.
A – Manque de Formation du Personnel : A pratiquement tous les postes – stages pratiques efficaces à envisager et à mettre sur pied.
 
B –Manque crucial de patients en règle générale malgré l’environnement FAVORABLE et le peuplement de la Région
- Réactivation rapide des URGENCES et du POLE MERE- ENFANT
- Activation efficace au Pôle RADIO-SCANNER + IRM
- Médecins à temps plein et compétents
LES POINTS ESSENTIELS DU DEVELOPPEMENT DANS L’AVENIR :
- IMAGERIE MEDICALE – Pôle ESSENTIEL – générateur de revenus importants pour l’Hôpital
- Mise en place de protocoles précis en fonction de la pathologie – optimiser les compétences : Radiologues – Manipulateurs – Préparation efficace du patient (si injection).
- Interprétation rapide devant conduire à un traitement rapide et bien conduit
- Développer le pôle DIALYSE RENALE – lui aussi essentiel dans les revenus de l’Hôpital – INDISPENSABLE
- Le Pôle MERE-ENFANT doit être développé rapidement
- Le Pôle CHIRURGICAL nécessite une meilleure organisation afin de peremettre une plus grande efficacité .Là aussi FORMATION et protocoles – Mise en place de techniques avancées – péridurales – blocs - membres sup et inf.
POUR CE FAIRE, NOUS PROPOSONS LES SOLUTIONS SUIVANTES :
en accord avec le Dr JP PICHON ORL
- Développer un système de consultations AVANCEES autour de YAMOUSSOKRO – dans les villages – sur place les plus représentatifs de la population et du peuplement en PEDIATRIE – ORL – DERMATO – GYNECO sous la forme d’UNITES MOBILES ADAPTEES – MINICAR ou BUS dans un rayon de 20/25 kms dans un 1er temps autour de YAMOUSSOKRO en accord avec le Gouvernement, ce qui permettrait un TRI sur place et d’adresser ensuite pour les Spécialités les patients à MOSCATI.
- De FORMER le PERSONNEL de MOSCATI – sur place – EPU – Protocoles d’intervention – envoi sur place de personnes spécialisées – Manip Radio – Anesthésie – Réanimation – Dialyse rénale – ORL – OPH (qui sont parfaitement prêts à intervenir dans ces conditions et sous contrôle de l’équipe médicale de ST GABRIEL – A charge pour les personnes formées de former ensuite leurs collègues (infirmières spécialisées et autres). Envisager des stages pratiques sous forme de participation Vidéo + Colloques – Questions/réponses pratiques sur place.
VOICI DONC dans un 1er temps les solutions que nous envisageons afin d’engager l’Hôpital MOSCATI qui présente de nombreux avantages à se développer activement et d’avoir ainsi une AUDIENCE de qualité dans la région et au-delà, compte tenu de son implantation entre ABIDJAN et le BURKINA-FASO.
Bruno SCHAFFNER
Commandeur Hospitalier de l’Ordre en France